Nouvelle bibliographie

I] Bibliographie générale


Ecriture de l’histoire, épistémologie contemporaine, figures d’historien

ANGENOT Marc, Le Roman populaire. Recherches en paralittératures, Montréal, Presses de l’Université du Québec, coll. « Genres et Dis- cours », 1975.

AMALVI Christian (dir.), Les lieux de l’histoire, Paris, Armand Collin, 2005.

APRILE Sylvie, « Usages et mésusages de la littérature », La Révolution Inachevée, Paris, Belin, 2010.

BARTHES Roland, « Histoire et littérature : à propos de Racine », Annales ESC, n° 3, mai-juin 1960, p. 524-537.

BARTHES Roland, « Le discours de l’histoire », Social Science Information, VI, n°4. Repris dans Le bruissement de la langue, paris, Editions du Seul, Points-Essais, 1993.

BÉDARIDA François, L’histoire et le métier d’historien en France – 1945-1995, Paris, Editions de la Maison des sciences de l’homme, 1995.

BOUCHERON Patrick, Léonard et Machiavel, Paris, Verdier, 2008, rééd. Verdier/poche 2013.

BOUCHERON Patrick, Faire profession d’historien, Publications de la Sorbonne, 2010.

BOUCHERON Patrick, L’Entretemps. Conversations sur l’histoire, Paris, Verdier, 2012.

BOUCHERON Patrick, VENAYRE Sylvain, L’Histoire au conditionnel, Paris, Mille et une Nuits, 2012.

BOUJU Emmanuel, La transcription de l’histoire. Essai sur le roman européen de la fin du vingtième siècle, Rennes, PUR, 2006.

BOUJU Emmanuel, « Exercice des mémoires possibles et littérature” à-présent”. La transcription de l’histoire dans le roman contemporain », Annales. Histoire, Sciences Sociales 2010/2 (65e année). pp. 417 à 438.

BOURDIN Philippe (dir.), La Révolution. 1789-1871. Ecriture d’une Histoire immédiate, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2008.

CERTEAU Michel de, L’écriture de l’histoire, Paris, Editions Gallimard, 1975.

CHARLE Christophe, Théâtres en capitales. Naissance de la société du spectacle à Paris, Berlin, Londres et Vienne, Paris, Albin Michel, coll.« Bibliothèque historique », 2008.

CHARLE Christophe, Homo Historicus : Réflexions sur l’histoire, les historiens et les sciences sociales, Paris, Armand Colin, 2013.

CORBIN Alain, « Histoire littéraire et histoire sociale », Revue d’histoire littéraire de la France, “colloque du centenaire”, 1995, pp. 176-178.

CORBIN Alain, MICHAUD Stéphane, MILNER Max, DIAZ José-Luis, L’Invention du XIXe siècle. II – Le XIXe siècle au miroir du XXe siècle, Paris, Klincksieck, 2002.

DUCHET Claude, « Positions et perspectives », dans Sociocritique, sous la direction de Claude Duchet, Paris, Nathan-Université, 1979.

DUMOULIN Olivier, Le rôle social de l’historien. De la chaire au prétoire, Paris, Albin Michel.

DURAND-LE GUERN Isabelle, Le roman de la révolution. L’écriture romanesque des révolutions de Victor Hugo à George Orwell, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012

ESPAGNE Michel, WERNER Michel (éd.), Qu’est-ce qu’une littérature nationale ?, Paris, Éditions Maison des Sciences de l’Homme, 1994.

ESPAGNE Michel, Les Transferts culturels franco-allemands, Paris, PUF,2000.

FEBVRE Lucien, « Littérature et vie sociale. De Lanson à Daniel Mornet, un renoncement », Annales d’histoire sociale, janvier-juin 1941, III, 1- 2, p. 113-117, repris dans Combats pour l’histoire, Paris, Armand Colin, 1953, p. 264 et suiv.

JOUHAUD Christian, SHAPIRA Nicolas, RIBARD Dinah, Histoire, Littérature, Témoignage – Ecrire les malheurs du temps, Paris, Gallimard, coll. “Folio”, série “Histoire” (inédit), 2009.

KALIFA Dominique, VAILLANT Alain, « Pour une histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle », Le Temps des Médias, n° 2, 2004, p. 197-214.

LYON-CAEN Judith, « Histoire littéraire et histoire de la lecture », Revue d’histoire littéraire de la France, n° 3, juillet-septembre, 2003, p. 613- 624.

LYON-CAEN Judith et RIBARD Rinah, L’historien et la littérature, Collection Repères, La Découverte, 2010.

LYON-CAEN Judith, La Lecture et la vie. Les usages du roman au temps de Balzac, Paris, Tallandier, 2006.

LYON-CAEN Judith, « Le romancier, lecteur du social », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 24, 2002-1.

NOIRIEL Gérard, Histoire, théâtre, politique, Marseille, Agone, 2009.

NORA Pierre, Historien public, Gallimard (Blanche), Paris, 2011.

OZOUF Mona, Les Aveux du roman. Le XIXe siècle entre Ancien Régime et Révolution, Paris, Fayard, 2001 ; rééd. Gallimard, coll. « Tel », 2004.

OZOUF Mona, Composition française : retour sur une enfance bretonne, Paris, Gallimard, 2009.

OZOUF Mona, La cause des livres, Paris, Gallimard, 2011.

PARKHUST FERGUSSON Priscilla, La France, nation littéraire, Bruxelles, Éditions Labor, coll. « Média », 1991.

PLANTÉ Christine, La Petite Sœur de Balzac, Paris, Le Seuil, 1989.

PROST Antoine, Douze leçons sur l’histoire, Paris, Editions du Seuil, 2010

RANCIÈRE Jacques, Les Noms de l’histoire. Essai de poétique du savoir, Paris, Le Seuil, 1992.

RANCIÈRE Jacques, La Parole muette. Essai sur les contradictions de la littérature, Paris, Hachette, coll. « Littératures », 1998.

RANCIÈRE Jacques, Politiques de la littérature, Paris, Galilée, coll. « La philosophie en effet », 2007, 231 p.

RANCIÈRE Jacques, Figures de l’histoire, PUF, coll. « Travaux Pratiques »,‎ 29 août 2012.

RIBARD Dinah, « Philosophe ou écrivain ? Problèmes de délimitation entre histoire littéraire et histoire de la philosophie en France, 1650- 1850 », Annales HSS, mars avril 2000, n° 2, p. 355-388.

RIOT-SARCEY Michèle, « « Tout s’oublie » ou comment penser l’histoire avec Balzac », dans Nicole Mozet et Paule Petitier (dir.), Balzac dans l’Histoire, Paris, Editions SEDES, « Collection du Bicentenaire », 2001, pp. 199-208.

THÉRENTY Marie-Ève, La Littérature au quotidien. Poétiques journalistiques au XIXe siècle, Paris, Le Seuil, coll. « Poétique », 2007, 408 p.

THÉRENTY Marie-Ève, VAILLANT Alain, 1836. L’An I de l’ère médiatique. Analyse littéraire et historique de « La Presse » de Girardin, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2001.

THIESSE Anne-Marie, Écrire la France : le mouvement littéraire régionaliste de langue française entre la Belle Époque et la Libération, Paris, PUF, 1991.

VAILLANT Alain, La Crise de la littérature. Romantisme et modernité, Grenoble, ELLUG, coll. « Bibliothèque stendhalienne et romantique », 2005.

VAREILLE Jean-Claude, Le Roman populaire français (1789-1914), idéologies et pratiques, Limoges, PULIM/Québec, Nuit Blanche, 1994.

VENAYRE Sylvain, Les origines de la France. Quand les historiens racontaient la nation, Paris, Editions du Seuil, 2013.

VEYNE Paul, Comment on écrit l’histoire, Paris, Editions du Seuil, 1971.

ZANONE Damien, Écrire son temps. Les Mémoires en France de 1815 à 1848, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2006.

 

 

Quelques revues ou numéros de revue intéressants

Romantisme, revue du dix-neuvième siècle : n°143 (2009), « Histoire culturelle / Histoire littéraire ».

Annales. Histoire, Sciences Sociales : n° 2 (2010 – 65e année), « Savoirs de la Littérature ».

Le débat : n°165 (mai-août 2011), « L’histoire saisie par la fiction ».

Le débat : n°177 (novembre-décembre 2013) : « La culture du passé »

Ecrire l’histoire : tous les numéros.

 

 

Ouvrages recensés et commentés sur le site

JABLONKA Ivan, Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus. Une enquête, Paris, Seuil, 2012. Compte rendu de Dimitri Julien : http://crehist.hypotheses.org/1011

BOUCHERON Patrick, VENAYRE Sylvain, L’histoire au conditionnel. Textes et documents à l’usage de l’étudiant, Paris, Mille et Une Nuits, 2012. Compte rendu de Sébastien Debeire : http://crehist.hypotheses.org/547

BOYER Frédéric, Rappeler Roland, Paris, P.O.L., 2013. Compte rendu d’Anne-Charlotte L’Homel : http://crehist.hypotheses.org/530

 

 

 

 

II] Bibliographie du séminaire

Œuvres étudiées, citées, évoquées au cours du séminaire Créer l’/Histoire


Histoire et poésie. Métriques de l’histoire.

BOUHÉNIC Pascale, Boxing Parade, Paris, Gallimard, 2011, 160 pp.

CLERC Thomas, L’homme qui tua Roland Barthes, Paris, Gallimard, 2010, 360 pp.

GOLDMAN Pierre, Souvenirs obscurs d’un juif polonais né en France, Paris, Seuil, 2005 (1re éd. 1975), 311 pp.

 

Économie et fiction. Éco-fiction.

LORDON Frédéric, D’un retournement l’autre. Comédie sérieuse sur la crise financière. En quatre actes, et en alexandrins, Paris, Seuil, 2011, 134 pp.

REFFAIT Christophe, La Bourse dans le roman du second XIXe siècle. Discours romanesque et imaginaire social de la spéculation, Paris, Honoré Champion, 2007, 634 pp.

 

Archives et littérature. Matières d’histoire, matières de fiction.

BOUJU Emmanuel, La transcription de l’histoire. Essai sur le roman européen de la fin du vingtième siècle, Rennes, PUR, 2006, 209 pp.

BOUJU Emmanuel, « Exercice des mémoires possibles et littérature” à-présent”. La transcription de l’histoire dans le roman contemporain », Annales. Histoire, Sciences Sociales 2010/2 (65e année). pp. 417 à 438.

HANNA Christophe, Valérie par Valérie, Paris, Al Dante, 2008, 288 pp.

HANNA Christophe, Nos visages-flash ultimes, Paris, Al Dante, 2007, 291 pp.

HANNA Christophe, Les Berthier, Paris, Questions théoriques, 2012, 232 pp.

RIOT-SARCEY Michèle, « « Tout s’oublie » ou comment penser l’histoire avec Balzac », dans Nicole Mozet et Paule Petitier (dir.), Balzac dans l’Histoire, Paris, Editions SEDES, « Collection du Bicentenaire », 2001, pp. 199-208.

RIOT-SARCEY Michèle, « Le passé du présent », dans Marie-Eve Thérenty et Boris Lyon-Caen (dir.), Balzac et le politique, Paris, Christina Pirot, 2007, pp. 73-82.

 

De l’usage du récit dans Le village des « cannibales » d’Alain Corbin. Un exemple d’historiographie contemporaine.

AGULHON Maurice, « Alain Corbin, Archaïsme et modernité en Limousin au XIXème siècle, 1845-1880), Annales. Economies, Sociétés, Civilisations, Année 1977, vol. 32, n°2 pp. 301-304.

BEAUJOUR Michel, « Une ”histoire au second degré ” : le style d’Alain Corbin », French Politics, Culture & Society, vol. 22 no 2, été 2004, pp. 14-25.

CORBIN Alain, Le village des “cannibales”, Flammarion, coll. « Champs », Paris, 2009 (1re éd. 1986), 204 pp.

IhL Olivier, « Alain Corbin : Le village des cannibales », in Revue française de science politique, 41e année, n°4, 1991, pp. 583-586.

LORIGA Sabina, « Alain Corbin. Le monde retrouvé de Louis-François Pinagot, sur les traces d’un inconnu (1798-1876) », Annales. Histoire, Sciences sociales, Année 2002, Vol. 57, n°1, pp. 240-242.

SAWICKI Frédéric, « Corbin (Alain), Le village des cannibales » in Politix, vol. 4, N°13, premier trimestre 199, pp. 95-98.

TEULÉ Jean, Mangez-le si vous voulez, Paris, Julliard, 2009, 144 pp.

 

Data-Littérature et Digital History. Écriture et Histoire à l’heure du numérique.

ARENDT Hannah, La crise de la culture, Paris, Folio, Gallimard, 1989, 384 pp.

BARTHOLEYNS Gil, DITTMAR Pierre-Olivier, JOLIVET Vincent, Image et transgression au Moyen Âge, Paris, PUF, 2008, 200 pp.

BENJAMIN Walter, Paris, capitale du XIXe siècle, Paris, Allia, 2003, 50 pp.

BOURDIEU Pierre, Les règles de l’art : genèse et structure du champ littéraire, Paris, Seuil, 1992, 567 pp.

CADIOT Olivier, L’art poetic, Paris, P.O.L, 1988, 140 pp.

DOUEIHI Milad, Pour un humanisme numérique, Paris, Seuil, 2011, 177 pp.

MESNARD Philippe, « La matière littéraire », dans la revue Vacarme (numéro 03), février 1997, [en ligne]. URL : http://www.vacarme.org/article1110.html. Consulté le 5 septembre 2013.

MORETTI Franco, Graphes, cartes et arbres. Modèles abstraits pour une autre histoire de la littérature, Paris, Les prairies ordinaires, 2008, 139 pp.

SERRES Michel, Petite Poucette, Paris, Le Pommier, 2012, 84 pp.

 

Représentation visuelle de l’histoire I – Le portrait.

ARBAÏZAR Philippe (dir.), Portraits, singulier pluriel, Hazan, 1997, 143 pp.

AUZÉPY Marie-France et CORNETTE Joël, Histoire du poil, Paris, Belin, 2011, 352 pp.

BALZAC Honoré de, Le Cousins Pons, Paris, Gallimard, 1973, 438 pp.

BEMBO Pietro, Les Azolains, trad. Marie-Françoise Piéjus, Paris, Belles Lettres, 2006, 220 pp.

FOUCAULT Michel, Surveiller et punir, Paris, Gallimard, 1993, 360 pp.

FRIED Michael, La Place du spectateur. Esthétique et origines de la peinture moderne, t. 1 : La place du spectateur, Paris, Gallimard, 1990, 288 pp.

LA FAYETTE Madame de, La Princesse de Clèves, Paris, Flammarion, 1996, 288 pp.

FROISSART Jean, Méliador, le cheval au soleil d’or, trad. F. Bouchet, in La légende arthurienne : le Graal et la table ronde, Paris, Robert Laffont, 1999, pp. 1060-1072.

LE GALL Jean-Marie, Un Idéal masculin : barbes et moustaches, XVe-XVIIIe siècles, Paris, Payot, 2011, 381 pp.

POMIAN Krzysztof, Collectionneurs, amateurs et curieux. Paris, Venise : XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Gallimard, 1987, 367 pp.

 

Représentation visuelle de l’histoire II – Modélisations et carthographies.

ANTHEAUME Benoît et GIRAUT Frédéric, Le territoire est mort, vive les territoires !, Paris, IRD, 2005, 384 pp.

BOUSSARD Jacques, « Seigneurie et féodalité », in Journal des savants n°2 (1968), pp. 125-132.

BUISINE Alain, « D’un romanesque à contretemps : (Jean) Renaud Camus », in Littérature n°77 (1990), pp. 41-65.

CAMUS Renaud, Roman roi, Paris, P.O.L, 1983, 501 pp.

COMITÉ INVISIBLE, L’insurrection qui vient, Paris, La Fabrique, 2007, 125 pp.

DELEUZE Gilles et GUATTARI Félix, L’Anti-Œdipe. Capitalisme et schizophrénie, Paris, Les Editions de Minuit, 1972, 493 pp.

DERRIDA Jacques, La pharmacie de Platon, in Phèdre, Paris, Flammarion, 2006, 418 pp.

DERRIDA Jacques, De la grammatologie, Paris, Les Editions de Minuit, 1967, 445 pp.

FEYERABEND Paul, Contre la méthode. Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance, Paris, Seuil, 1988, 349 pp.

FOUCAULT Michel, « Les rapports de pouvoir passent à l’intérieur des corps » (entretien avec L. Finas), in La quinzaine littéraire n°247 (1er-15 janvier), pp. 4-6.

GILLINGHAM John, The Angevin Empire, Londres, Editions Arnold, 2000, 148 pp.

GUERREAU Alain, L’avenir d’un passé incertain. Quelle histoire du Moyen Âge au XXIe siècle ?, Paris, Seuil, 2001, 342 pp.

JOURDE Pierre, Géographies imaginaires, Paris, José Corti, 1991, 343 pp.

LE CLÉZIO J.M.G, La Quarantaine, Paris, Gallimard, 1997, 540 pp.

LÉVY Jacques, Le tournant géographique. Penser l’espace pour lire le monde, Paris, Belin, 1999, 400 pp.

LÉVY Jacques et LUSSAULT Michel (dir.), Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Paris, Belin, 2003, 1033 pp.

LÉVY Jacques et LUSSAULT Michel (dir.), Logiques de l’espace, esprit des lieux. Géographies à Cerisy, Paris, Belin, 2000, 350 pp.

MADELINE Fanny, La politique de construction des Plantagenêt et la formation d’un territoire politique (1154-1216), Thèse de doctorat sous la direction de Jean-Philippe Genet, Lille, ANRT, 2009.

MATHIEU Jean-Baptiste, La représentation comme fiction. Une relecture de : Kendall WALTON, Mimesis as make believe. On the foundations of the representational arts, Harvard University Press, 1990, [en ligne]. URL : http://www.fabula.org/revue/cr/197.php. Consulté le 5 septembre 2013.

RANCIÈRE Jacques, La chair des mots. Politiques de l’écriture, Paris, Galilée, 1998, 205 pp.

RANCIÈRE Jacques, Politique de la littérature, Paris, Galilée, 2007, 231 pp.

RYAN Marie Laure, « Fiction, non-factuals, and the principle of minimal departure », in Poetics n°9 (1980), pp. 403-422.

TRICARD Jean, « La Touraine d’un Tourangeau au XIIe siècle », in GUENÉE Bernard, Le métier d’historien au Moyen Âge. Etudes sur l’historiographie médiévale, Paris, Publications de la Sorbonne, 1977, pp. 79-93.

 

Littérature et histoire à l’heure du rock. Musique et histoire.

BATAILLE Georges, La haine de la poésie, Paris, Les Editions de Minuit, 1947.

SALVAYRE Lydie, Hymne, Paris, Points, 2012, 240 pp.

 

Dire la catastrophe.

ADHAM Leila, « Mémoire et poétique de la spectralité. Le fantôme comme figure de lutte contre l’oubli », in C. Hähnel-Mesnard, M. Liétard-Yétérian et C. Marinas, Culture et mémoire. Représentations contemporaines de la mémoire dans les espaces mémoriels, les arts du visuel, la littérature et le théâtre, Editions de l’Ecole Polytechnique, 2008.

AGAMBEN Giorgio, Homo sacer. III, Ce qui reste d’Auschwitz : l’archive et le témoin, trad. Pierre Alfieri, Paris, Payot, 1999, 233 pp.

AUDEGUY Stéphane, La Théorie des nuages, Paris, Folio, 2007, 336 pp.

BON François, Daewoo, Paris, Le Livre de Poche, 2006, 252 pp.

CELAN Paul, « Gloire des cendres », Choix de poèmes réunis par l’auteur, Paris, Gallimard, 1998, 376 pp.

CRU Jean Norton, Du Témoignage, Paris, Allia, 1998, 153 pp.

CRU Jean Norton, Témoins, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 2006, 727 pp.

DAGOGNET François, Des détritus, des déchets, de l’abject, Le Plessis-Robinson, Institut Synthélabo pour le progrès de la connaissance, 1998. 230 pp.

DARLEY Emmanuel, Un des malheurs, Paris, Editions Phébus, 2011, 187 pp.

DE TOLEDO Camille, L’Inversion de Hieronymus Bosch, Paris, Verticales, 2005, 272 pp.

DE TOLEDO Camille, Vies et mort d’un terroriste américain, Paris, Verticales, 2007, 336 pp.

DIDI-HUBERMAN Georges, Images malgré tout, Paris, Les Editions de Minuit, 2003, 235 pp.

FUKUYAMA Francis, La fin de l’histoire et le dernier homme, Paris, Flammarion, 1993, 448 pp.

KLEMPERER Victor, LTI, la langue du Troisième Reich. Carnet d’un philologue, Paris, Pocket, 2003, 375 pp.

LANG Luc, 11 septembre mon amour, Paris, Librairie generale francaise, 2005, 249 pp.

LEVI Primo, Si c’est un homme, Paris, Pocket, 1988, 213 pp.

LEVI Primo, Les Naufragés et les Rescapés, Paris, Gallimard, 1989, 200 pp.

LÉVY Bernard-Henry, Les Aventures de la liberté, Paris, Grasset, 1991, 494 pp.

MAUVIGNIER Laurent, Dans la foule, Paris, Les Editions de Minuit, 2009, 426 pp.

MACÉ Gérard, L’âge de fer, Saint-Etienne, Editions la Pionnière, 2003.

QUESSADA Dominique, L’inséparé. Essai sur le monde sans Autre, Paris, Presses Universitaires de France, 2013, 321 pp.

 

Représentation visuelle de l’histoire II – Cinéma et Histoire.

BELLOUR Raymond, « Du photographique », in Trafic, nº 55, automne 2005.

BEN ATTIA Medhi « NÉORÉALISME – Que faire ? » in Histoires minuscules des Révolutions arabes, sous la direction de Wassyla Tamzali, éditions Chèvre-feuille, Février 2012, pp.217-220.

CHAR René, Fureur et mystère, Paris, Poésie/Gallimard, 1967, 219 pp.

FOUCAULT Michel, « Anti-Rétro », il s’agit du premier entretien du philosophe avec les Cahiers du cinéma, nº 251- 252, juillet-août 1974, repris dans Dits et Écrits (texte nº 140), Paris, Gallimard, 2001.

SAVONA Stefano et ZABUNYAN Dork, « Voir la révolution », entretien avec Laurent Jeanpierre, Cahiers du cinéma, n°675, février 2012.

 

Intérieurs : l’art, la littérature et la matière.

BALZAC Honoré de, Traité de la vie élégante, Paris, Arléa, 1998, 157 pp.

BAUDELAIRE Charles, Le peintre de la vie moderne, Paris, Editions du Sandre, 2009, 110 pp.

GABORIAU Emile, L’affaire Lerouge, Paris, Le Masque, 2013, 480 pp.

 

Dimitri Julien

Doctorant contractuel avec mission d'enseignement en Langues et littérature françaises (Lille 3) ; bibliographe et en charge de l'iconographie pour la revue Écrire l'histoire

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedIn